accueil | contactez-nous! | recherche

La cartographie

 

La mobilité et la cartographie 

Les appareils mobiles changent notre rapport au territoire, que ce soit par l’usage du GPS ou par l’utilisation d’applications qui nous permettent de trouver un musée, un parc, un commerce, etc… Mais, la mobilité et la cartographie, c’est bien plus que l’accès à de l’information géolocalisée. C’est aussi la possibilité de créer des contenus originaux. En effet, les appareils mobiles permettent maintenant de dessiner à main levée sur une carte, ce qui est un avantage pédagogique non négligeable. Vous pourrez certainement trouver une occasion d’aller sur le terrain pour faire l’expérience du territoire avec vos élèves, prendre des photos, annoter des cartes et photographier des paysages. La géographie s’apprend par les pieds : il faut marcher le territoire.

1- Carte schématique et croquis de paysage

Dessiner et schématiser, c’est dégager les traits essentiels d’un espace géographique. Les outils d’annotation comme Skitch vous permettent de réaliser des cartes schématiques et des croquis de géographie rapidement.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Dessin simple et annotation d'une carte

Relever l’essentiel d’un paysage ou d’un territoire demande un esprit de synthèse et une bonne compréhension d’un enjeu géographique. Pour réaliser une carte schématique simple, une application telle que Skitch permet de naviguer directement sur Google Maps et d’annoter la carte comme dans l’exemple ci-dessous. 

L’application permet aussi d’annoter des photos, des images et des documents pdf ou une page web et de partager les productions par courriel ou avec Evernote. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons pris une capture d’écran dans l’application Google maps. L’image se retrouve dans l’application Photos ou Galerie selon l’appareil que vous utilisez. Vous pourrez par la suite la récupérer dans Skitch.

 


Comment faire une capture d’écran sur 
une tablette numérique?

iPad : appuyer en même temps sur le bouton d’allumage (en haut à droite) et le bouton principal (sur le iPad).

Android : appuyer en même temps sur le bouton "marche/arrêt" et "volume bas".

Windows : appuyer en même temps sur le bouton “Windows” et “volume bas”.

 

Pour en savoir plus sur la création de cartes schématiques et de croquis de géographie ou sur l’utilisation d’images satellites, consultez nos dossiers thématiques sur le sujet.

 

Repères géolocalisés avec contenu et trajets

Pour créer des cartes avec des contenus géolocalisés tout en les annotant de façon dynamique, les applications ne sont pas encore tout à fait au rendez-vous. Il existe bien quelques applications comme Click2map sur iPad et sur Android, mais nous avons rencontré quelques problèmes techniques lors des essais.

Ce genre d’outils répond à un besoin spécifique de géolocalisation et de réalisation de cartes plus complexes à plus grande échelle ou qui demandent un niveau de précision plus élevé. Certains outils comme comme Scribblemaps, Google maps Engine ou Cartograf sont accessibles en ligne avec un navigateur, mais n’offrent pas encore une expérience satisfaisante avec la tablette. Certains de ces outils permettent la collaboration entre utilisateurs ce qui ouvre des possibilités pédagogiques intéressantes puisqu’ils permettent aux élèves de bâtir une carte collective et de comparer et d’analyser leurs données. Espérons que dans les prochains mois, des applications permettront de faire ce genre de travail. 

 

2- Géocaching

 

La géocache  est une activité extérieure divertissante qui consiste à utiliser la technologie du Géo-Positionnement par Satellite (GPS) pour trouver des caches qui contiennent de petits journaux de bord et parfois même des objets. La géocache peut être utilisée pour permettre à l'élève d'explorer des territoires et d'observer des paysages. Un parcours riche en découvertes peut amener l'élève à approfondir plusieurs compétences du programme du primaire et du secondaire en univers social. Certaines applications comme Géocaching intro vous permettent de trouver ces caches. Il faut cependant avoir une connexion cellulaire pour utiliser l’application à l’extérieur.

 

3- Atlas et carte de référence

Les cartes, les statistiques, les graphiques ont depuis toujours été essentiels à l’étude de la géographie. Les outils comme Google Earth et MapsWithMe sont des incontournables pour obtenir plus d’informations sur une réalité géographique. Ils restent des outils de consultation, comme l’était l’atlas, mais ne sous-estimons pas l’intérêt des contenus géolocalisés :

  • L’appropriation d’un territoire par la carte où les contenus sont géolocalisés et morcelés plutôt que présentés sous forme d’un texte suivi permet à l’élève d’avoir une lecture non linéaire de l’information.
  • L’association carte-paysage permise par les outils comme Google maps amène l’élève à se construire une représentation géographique plus adéquate et personnalisée du territoire.
  • La découverte et l’exploration sont partie intégrante de l’étude du territoire et ont un effet non négligeable sur la motivation des élèves.
  • Nous y retrouvons souvent une multitude de photographies et de vidéos et surtout un accès à de l’information supplémentaire sur Internet.

 

Ville en 3D

Ce qui était une curiosité est maintenant devenu une véritable expérience de navigation à vol d’oiseau sur Google Earth ou sur l’application Plans de Apple. Tous les bâtiments sont en relief, ce qui permet d’apprécier l’élévation, l’organisation et la densité de villes comme Rome, New York, Montréal ou Barcelone. On peut s’y perdre facilement, c’est pour cette raison que l’utilisation du moteur de recherche et de la boussole pour repositionner le nord sont des outils essentiels. Peu de villes sont encore disponibles, on imagine qu’elles s’ajouteront graduellement.

 

4-Applications 

Skitch

 

iPad : Gratuit / français
Android : Gratuit / français
Windows : Gratuite / français

L’application Skitch permet la réalisation et l’annotation simple d’images, de photographies, de cartes et de sites Web. Il suffit de faire une capture d’écran de la carte pour ensuite l’annoter et y ajouter un dessin à main levée, des flèches et du texte. La production peut ensuite être projetée sur une passerelle multimédia,  Apple TV par exemple, partagée dans l’application Photos, envoyer sur Twitter ou par courriel ou encore archivée sur Evernote afin d’y ajouter un commentaire.

 

Géocaching intro

 

iPad : Gratuit (3 caches les plus près) / 12,99$ / anglais
Android : Gratuit (3 caches les plus près) / 12,99$ / anglais

L’application, Géocaching intro, disponible pour iPad (il faut chercher cependant dans les applications iPod) et sur Android, vous permet d’afficher les 3 caches les plus près de vous. Il faut cependant avoir une connexion cellulaire pour utiliser l’application à l’extérieur. Une fois la cache trouvée, vous pourrez ajouter des photos et des commentaires afin de documenter votre trouvaille.

 

Google Earth

 

iPad : Gratuit
Android : Gratuit

Google Earth reste un incontournable, il offre des contenus supplémentaires géolocalisés comme des photographies de Panoramino, des images StreetView, des vidéos Youtube, des articles de Wikipédia et une vue de certaines villes en 3D. Cependant, les élèves peuvent s’y perde rapidement : l’application est un peu déroutante du point de vue de l’orientation, on perd littéralement le nord…

 

 

MapsWithMe

 

iPad : Gratuit / 4,99$ (moteur de recherche et signets) / français
Android : Gratuit / 4,99$ (moteur de recherche et signets) / français

Application de cartes pouvant être utilisées hors ligne. Il faut cependant télécharger les cartes avant de partir. Idéal pour une utilisation à l’extérieur de la classe ou pour éviter de surcharger le réseau.  Idéal pour une exploration du territoire ou pour réduire la consommation de la bande passante. Enfin, d’un point de vue didactique, l’intérêt principal est de pouvoir orienter les élèves vers des cartes en particulier. Il y a moins de contenu que dans Google Earth, mais c’est pédagogiquement plus efficace.