accueil | contactez-nous! | recherche

La démarche de recherche

 

La démarche de recherche

Pour développer les compétences prescrites, l’élève doit être
placé dans des situations qui l’engagent dans la démarche
 
[de recherche]. Celle-ci s’inscrit dans une perspective qui conduit
l’élève à réfléchir età se questionner à chacune des étapes de
son parcours.

- Programme de formation de l’école québécoise

 

La démarche de recherche en univers social encadre le travail des élèves du début du primaire à la fin du secondaire. La structure qu’elle propose vise à inculquer à l’élève une réflexion inspirée de la démarche scientifique. Ainsi, celui-ci est d’abord appelé à s’interroger pour ensuite formuler des hypothèses et valider celles-ci. L’application de cette démarche prend différentes formes comme la réalisation d’un travail de recherche ou la préparation d’un exposé oral. Pour en voir un exemple, consultez notre dossier sur la planification d’une recherche sur Internet.

 

Les appareils mobiles peuvent certainement jouer un rôle dans cette démarche de recherche. Les étapes de la démarche où l’élève recueille et consigne l’information nous apparaissent particulièrement appropriées pour l’exploitation des appareils mobiles. Il pourra, entre autres, se déplacer dans différents lieux physiques et virtuels pour recueillir des données et classer celles-ci à l’aide d’outils adaptés à ses besoins.

 

Nous proposons ici un exemple de démarche de recherche supportée par un appareil mobile. Cet exemple repose sur des principes de l’apprentissage mobile :

  • mobilité : recueillir des données en divers lieux et moments, en dehors de la salle de classe lorsque c’est possible;
  • connectivité : utiliser la connection à Internet pour sauvegarder et transmettre des données;
  • spontanéité : recueillir des données au moment où l’élève entre en contact avec l’information pertinente, que ce soit dans un moment dédié à la recherche en classe où la fin de semaine lorsqu’il a une idée pour son projet;
  • audio-photo-vidéo : nous proposons ici de prendre des photos à l’aide de l’appareil mobile, mais on aurait pu enregistrer des sons ou de la vidéo. C’est une fonction qu’on retrouve sur la plupart des appareils qui est très intéressante à exploiter.

 

 

Cet exemple n’est qu’une possibilité parmi plusieurs autres. Pour voir d’autres applications à exploiter dans la démarche de recherche, consulter notre page Approfondir la démarche de recherche.

(image mobilité et démarche)

Voici comment on pourrait transposer cette démarche dans un scénario concret de recherche sur un sujet en histoire. 

Scénario : une recherche sur la société québécoise vers 1980

1- Problématique

  • L’enseignant soumet une question aux élèves : qu’est-ce que l’intervention de l’État?
    • À l’aide de l’application Sticky Notes, les élèves tentent de définir le mieux possible le concept. Ils écrivent des idées, des tentatives de définition, des exemples d’intervention de l’État. L’enseignant circule dans la classe et pose des questions complémentaires pour alimenter la réflexion.
    • Retour en grand groupe pour partager les éléments de définition. On affiche les notes des élèves à l’avant à l’aide de la passerelle multimédia (si disponible)
    • Lorsque le groupe a atteint une définition fonctionnelle de l’intervention de l’État, l’enseignant leur soumet une question pour leur projet de recherche : Est-ce que l’État intervient dans la société québécoise vers 1980? Si oui, dans quels secteurs de la société intervient-il?
    • L’enseignant précise la forme de la production finale :
    • un rapport de recherche, incluant un texte, des images et d’autres documents multimédias jugés pertinents par l’élève
    • Le rapport devra répondre à la question de recherche et montrer des exemples d’intervention de l’État dans la société d’aujourd’hui
       

2- Collecte de données

  • La collecte d’informations se fait à la fois en bibliothèque et sur Internet. L’enseignant crée un groupe Diigo pour que les élèves partagent leurs sources d’information.
  • Que ce soit sur Internet ou en bibliothèque, les élèves prennent leurs notes de lecture avec Evernote, ce qui leur permet d’accéder à leurs notes de différentes plateformes et de les partager (si le travail est fait en équipe).
  • Tout au long de leur recherche, les élèves collectent également des images afin de les insérer dans leur rapport ou prennent leurs propres photos sur le terrain pour représenter l’intervention de l’État.
     

3- Organisation des données

  • L’enseignant propose d’utiliser un organisateur graphique afin de catégoriser les informations en fonction des secteurs de la société : politique, économie, culture, transport. Les élèves peuvent utiliser celui de leur choix. Dans le cas d’un travail en équipe, certains organisateurs graphiques permettent de travailler à plusieurs sur le même document.
     

4- Production finale

  • L’essentiel du texte peut être écrit dans l’application Google Document. Il est ainsi accessible à partir de différents appareils et peut être écrit à plusieurs dans le cas d’un travail d’équipe;
  • Ultimement, la production finale peut prendre n’importe quelle forme. Les élèves ont amassé et organisé l’information nécessaire à ce point-ci, il reste à trouver la manière optimale de la présenter.
     

Applications

 Evernote

iPod/iPad : gratuit
Androïd : gratuit

Evernote est une application de prise de notes offrant différentes fonctions. Elle permet de classer les notes en carnets, de réaliser des enregistrements audio accompagnant les notes, de sauvegarder les notes en ligne pour y avoir accès depuis différentes plateformes (mobiles ou non) et de partager les notes. Elle permet surtout de prendre des notes facilement puisque tout se fait au même endroit. Nul besoin de créer un document texte à chaque fois.

Pour en savoir plus...

 

 Diigo

iPad : gratuit
Androïd : gratuit

Diigo est un service en ligne qui permet d’archiver et d’annoter des pages Web et de créer un répertoire en ligne accessible au public. L’application mobile Diigo permet d’avoir accès à ces services depuis un appareil mobile. 

 

Sticky Notes

 

Ipad : gratuit (plusieurs équivalents)
Androïd : plusieurs équivalents

Sticky Notes permet de manipuler des papillons adhésifs virtuels. On peut y inscrire des informations pour ensuite les regrouper et les réorganiser. Cette application a des fonctions limitées, mais peut être utile pour mettre les premières idées d’un projet par écrit et en discuter. Depuis peu, on peut ajouter des images et des liens vers des sites internet dans les notes